AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Forum a deux mois et huit jours =) Nouveau Design bientôt Wink Premier Événement posté le 08/07/12. Pleins de Postes Vacants sont attendus comme Stefan Salvatore, Tyler Lockwood, Jeremy Gilbert, Alaric Saltzman... Wink Le forum est en manque de Sorciers et de Loups-Garous ^^

Partagez|

Un repas de minuit ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Jack Salvatore
avatar
Messages : 270
A Mystic Falls depuis le : 26/02/2012
Age : 25
MessageSujet: Un repas de minuit ? Mar 13 Nov - 18:25

La foret … terrain de prédilection pour chasseur en tout genre, les humains chassent les animaux tandis que les vampires chassent les humains. Se soir, la chasse est ouverte, malgré la fraicheur hivernal qui commence à s’installer lentement mais surement à Mystics Falls il y à toujours des personnes prêt à braver le froid pour passer un moment en parfaite communions ave notre mère nature. C’était comme si toute ses rumeurs étrange à propos de la foret n’effrayait personne pourtant … Quand on sait que de nombreux vampires vivent à Mystics Falls il vaut mieux si l’on tiens à sa vie rester à l’écart d’endroit comme la foret.

La nuit commençait à tomber, Jack était chez lui dans le manoir familiale, il était tranquillement coucher sur son lit à penser à Elle, comme toujours d’ailleurs, mais ça Jack se refusait de se l’avouer, c’était affreux pour lui, il était confronter à un véritable problème, d’un coter il voulait être avec elle mais de l’autre il se refusait de craquer, en aucun cas l’histoire devait se reproduire et surtout Jack se devait de redevenir le prédateur qu’il était auparavant. Depuis son arrivé à Mystic Falls il avait l’étrange sensation de devenir plus humain, comme si le fait de n’avoir plus de but dans la vie l’avait vider de toute agressivité. Cette pensé seul réussissait à énerver Jack, le jeune homme se torturai le cerveau pour rien de toute façon il fallait laisser les choses se faire et ensuite aviser. Etant donner la nuit qui tombait Jack se dit qu’il irait bien chasser et surtout manger un morceau ou deux …

C’est avec un large sourire qu’il sortit de chez lui pour s’enfoncer dans la foret de Mystic Falls. Jack Salvatore n’utilisait pas ses dont de vampire, il se contentait de marcher tranquillement, droit devant lui. Au bout de quelques longues minutes de marche il entendit des rires et des gens parler. Il semblerait que Jack ait trouver son repas, le jeune vampire s’avança vers ce petit groupe de personne, une fois sortit de l’obscurité des bois il fixa ses quartes personnes. Apparemment c’était deux couple, deux filles, deux garçons. Jack se mit à sourire puis il s’avança sans dire un mots, les rires de tout à l’heure c’était arrêter et les quartes jeunes gens fixaient Jack avec quelques craintes, les deux hommes se mirent en travers de la route de Jack, ce dernier les hypnotisa rapidement pour leurs interdire de bouger, il se dirigea vers les filles pour les hypnotiser à leur tour. Jack ne voulait pas perdre son temps se soir, il retourna voir les deux garçons puis tour à tour il les vida de leurs sang sous les yeux de leurs petites amies. Une fois fini il jeta le corps de ses deux premières victimes dans le feux de camp des jeunes, il fixa les deux dessert avec un large sourire avant de sans débarrasser rapidement, bien sur elles n’avaient cesser de hurler à la mort mais dans la foret … Qui pourrait les entendre ? Et surtout qui viendrait affronter Jack sur son terrain de prédilection.

Jack jeta les deux autres corps sur le feux, il prit un bidons d’essence qui était dans la remorque de leurs voiture tout terrain pour le verser sur leurs corps de manière à ne laisser aucune trace. Jack se mit ensuite assis en tailleur et il posa sa tête sur ses mains en fixant les corps bruler, son visage n’affichait alors aucune émotion. Il restait simplement là a regarder se spectacle. Il avait bien sentit qu’une personne s’approchait à grande foulé, il voulait savoir qui pouvait être assez stupide pour se jeter ainsi dans la gueule du loup …

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un repas de minuit ? Mar 13 Nov - 19:29

La nuit est tombée plus rapidement aujourd’hui encore, témoin clef d’un temps qui ne fait que changer. Plus longues sont les nuits, plus sombres encore, pour le plus grand plaisir de certains et la plus grande crainte des autres. Le regard perdu au plus profond de l’obscurité, Ashley est pensive.

Sortie de bonne heure pour prendre l’air, la jeune femme avance doucement en direction de la forêt. Son esprit est occupé par Chris ce soir, pour qui elle se fait bien plus de soucis qu’elle ne le devrait. Récemment, elle a apprit qu’il prendrait la route pour le Mexique en compagnie d’une jeune femme dont elle ignore tout. Non seulement il quittait les lieux et donc elle ne pourrait plus garder un œil sur lui, mais il était accompagné d’une parfaite inconnue pour elle. Plusieurs fois elle avait tenté de se persuader qu’elle agissait à la va-vite et qu’elle s’impliquait trop dans sa promesse, et d’un autre coté ce sentiment étrange la reprenait tout aussi rapidement. Comme si elle pressentait quelque chose de malsain, de dangereux pour lui… Et elle ne pourrait pas l’aider.

C’est impuissante qu’elle devait faire face à son absence, et elle devait faire preuve de patience. Mais, rongée par l’insécurité qui règne autour de lui ; elle ne peut s’empêcher de tourner en ronds. Alors la jeune femme se ballade et ère dans les ruelles sans but précis ; avant de prendre cette route qu’elle connaissait si bien en direction de lieux plus sombres, où la nature prend les dessus…

L’air est différent lorsqu’on pénètre dans l’enceinte de la forêt, comme apaisant. Les yeux fermés, la jeune louve inspire profondément et profite de cet instant agréable. Tout est si paisible ici... d’ordinaire… qu’elle a du mal à comprendre qu’au loin des jeunes femmes hurlent à tout va. Ses sens sont alors mis en alerte et se précisent, jusqu’à pouvoir lui fournir de plus amples informations sur l’endroit à rejoindre. Sans plus attendre, et sans réfléchir, elle se met alors à courir en direction des cris qui se sont maintenant arrêtés ; signe d’une mauvaise chose. Pas après pas, la distance entre elle et les lieux du crime se rétrécit jusqu’à ce qu’elle puisse apercevoir le feu.

Ashley est intelligente, mais n’en est pas pour autant moins naïve par instant. Alors, puisqu’à ces yeux la lune n’était pas dangereuse elle n’imaginait qu’une autre menace, pire qu’elle encore, puisse avoir fait des victimes.

« Qu’est-ce-qui se pass… »

Essoufflée par la course qu’elle vient d’entreprendre et le souffle coupé sous le choc de cette vision macabre, Ashley ne parvient pas à terminer sa phrase. Face à elle un amont de corps, quatre à première vue, brulent. Un homme, comme fasciné par la scène, est assit à même le sol ; spectateur d’une fin funeste.

« Oh mon Dieu ! Ce n’est pas possible ! Qu’est ce qu’il s’est passé ! Pourquoi ...vous ? »

Spontanément, Ashley jeta un œil vérificateur en direction du ciel. Histoire de vérifier une bonne fois pour toute qu’elle ne s’était pas trompée, et que la lune n’était pas à son apogée. A partir de là, plusieurs possibilités s’offraient à elle : Soit la personne présente était un survivant, sous le choc ; soit il n’était autre que l’auteur des faits. La première possibilité lui parut la plus sage mais, il y avait comme une drôle d’ambiance, une drôle de sensation qui la saisit et lui glaça le sang.

Instinctivement, elle recula de quelques pas tout en gardant les yeux fixés sur cet inconnu. Elle voulu parler, mais rien ne sorti de sa bouche, muette elle resta plantée… immobile. Et l’espace de quelques instants, ce ne sont plus les soucis de Chris qui la tracasse… Mais ceux qu’elle risque d’avoir elle. Dans quoi s’était-elle encore mise ?
Revenir en haut Aller en bas
Jack Salvatore
avatar
Messages : 270
A Mystic Falls depuis le : 26/02/2012
Age : 25
MessageSujet: Re: Un repas de minuit ? Mar 13 Nov - 19:59

Le feu brulait les corps lentement, les flammes dévorait les cadavres de ses pauvres campeurs, Jack ne perdait pas une miette de se spectacle, il restait là assis à fixer se feux. Jack Salvatore était quelque peu étrange pour un vampire, il était impulsif, insouciant mais plus important encore il était sadique, c’était dans sa nature, voir les gens mourir était pour lui source de plaisir. Jack était en quelque sorte un esprit malade, tourmenté par des centaines d’années d’errance, partout ou il allait il semait la mort, le chaos et la destruction. Comment un enfant qui rêvait de grandir au coter de ses cousins à t’il pu en arriver là ? Comment peut-il supporter tout ces meurtres et tout ces massacre ? La réponse était très simple .. Il agissait comme un vampire digne de se nom le ferait.

Perdu dans ses pensé et véritablement hypnotiser par ce feux, Jack ne regarda pas qui était cette femme qui lui parlait, bien sur il avait entendu et senti la présence de celle-ci mais il se fichait éperdument d’elle, elle n’avait aucune importance si ce n’est être un dernier repas avant un autre. Tandis que les corps brulait, l’odeur des cadavre retombait sur le lieux ou étais les deux jeunes gens, cette fille essayait de comprendre ce qu’il c’était passer, elle devait être très courageuse, cela ne faisait aucun doute parce que après tout elle à entendu les cries et elle est venu voir ce qu’il se passait et aussi malgré la vision d’horreur qui souffrait à elle elle restait là à contempler ce spectacle tout en cherchant à comprendre le pourquoi du comment. Cependant elle montra un geste de faiblesse compréhensive, elle recula en fixant Jack, ce dernier se mit à sourire légèrement tel un psychopathe. La jeune femme ne pouvait déloger son regard de Jack. Le temps c’était comme arrêter, Jack pouvait sentir la peur envahir la jeune femme, les sueur froide, la respiration qui augmentais, le souffle plus rapide, le cœur qui s’accélère … Jack leva sa tête en direction de cette femme, il la regarda quelques longues seconde puis il prit la parole d’un thon assez froids

- Qui à fais ça ? Pourquoi il à fait ça ? Il c’est passer quoi ? C’est qui ce gars assis qui regarde le feux ? Tu te pose certainement un tas de question .. C’est amusant …. Ils se demandent toujours ça mais ils oublient une chose élémentaires ….

Jack baissa la tête et fixa de nouveau le feu, il se mit à sourire en regardant le spectacle, le cousin Salvatore repris une nouvelle fois la parole.

- Tu n’est pas en sécurité ici, a ta place j’aurai fuis mais dans le fonds sa n’a pas d’importance, tu est piéger, il va bientôt venir pour toi, bientôt il t’attrapera et il te fera la même choses qu’à ces gens. Tu n’aurai jamais du courir vers les cris, c’était noble de ta part de vouloir venir en aide au gens mais tu ne pouvait rien pour eux. Et a cause de ta compassion tu va connaitre le même sort qu’eu … Celui qui à fait ça … Il va recommencer encore et encore …. Un monstre sans cœur … Il tue sans scrupule, il manipule les gens, il les fait souffrir mentalement et ensuite physiquement … Avant que tu ne meurt avec moi … Comment t’appelle tu ? Quitte à être condamner à la mort je préférait mourir au coter d’une fille sur qui je pourrait mettre un nom …


Jack avait envie de jouer avec elle. Voir combien de temps elle métrai pour comprendre qui était réellement Jack Salvatore. Cette nuit s’annonce très amusante, du moins du coter de Jack.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un repas de minuit ? Mer 14 Nov - 19:13

C’est abasourdie qu’elle accueilli les paroles de cet étranger, comme si au fonds d’elle-même elle s’était persuadée qu’il était incapable d’émettre le moindre son. Il faut dire que jusqu’à présent il n’avait pas bougé d’un poil, laissant la jeune femme s’avancer vers la scène et monologuer un court instant. L’inconnu n’avait pas même relevé les yeux jusque là pour s’assurer de la personne qui venait d’entrer dans ce cercle morbide, il était resté stoïque et bien trop calme.

Ses pupilles se mirent à s’écarquiller tandis qu’elle garder les yeux rivés sur lui, plongée dans ce regard étrange et mystérieux, à boire ses paroles comme si elles sortaient tout droit d’un livre sacré. Il en allait de la surprise, de l’étonnement, de la peur et de la crainte profonde ; le tout donnait une incapacité à réagir promptement et surtout de pressentir quoi que ce soit. Hypnotisée par des propos qui, après un instant de réflexion, n’avaient rien de captivant ! Que du contraire, ils auraient du provoquer un émoi de panique supplémentaire, engendrer une course contre la montre en direction de la ville afin d’aller y chercher du secours… Et à la place la jeune femme restait là, comme une imbécile.

« Je… Je ne comprends pas où vous voulez en venir » dit-elle alors, tandis qu’elle repensait à la première partie de son monologue.

A vrai dire, quelque chose d’assez contradictoire régnait dans ses propos. Dans un premier temps, il s’est adressé à elle en laissant une tonne d’insinuations diverses dans chacun de ses mots. Le ton employé était une sorte de mise en garde, et de moquerie à la fois, de quoi déstabiliser n’importe qui. Et sa conclusion, « ils se demandent toujours ça »… laissait apparaître qu’il n’en était pas à cette première scène.

Les neurones de la jeune femme étaient en ébullition. Ils assimilaient chaque mot, chaque phrase, et lui offrirent des réponses à toutes ces questions intérieures. Pas à pas, elle comprit qu’elle n’avait pas été très intelligente de s’avancer de la sorte, et encore moins de sortir seule. Bien qu’elle dispose de certaines capacités particulières, elle n’en restait pas moins une femme humaine…avec toutes les faiblesses que ça peut occasionner.

« Vous semblez bien connaître votre sujet… » glissa t’elle subtilement.
Elle recula encore de quelques centimètres, tout en reprenant la conversation.

« Il est déjà là, n’est-ce-pas ? Il a toujours été là, avec nous… Depuis le départ ? Ce « monstre » comme vous l’appelez. »

Elle s’arrêta alors subitement.

« Il veut jouer. »

Ce n’était pas destiné à qui que ce soit d’autre qu’elle-même, et n’était pas non plus une question. Alors l’effroi s’empara d’elle, plus puissant que jamais. Elle avait enclenché la partie, et elle jouait sa propre vie.

« Ashley. Je m’appelle Ashley. Et toi ? »

Son regard passa les alentours au peigne fin, comme pour y chercher une silhouette. Ses sens étaient en émoi, et la bête qui sommeille en elle était à l’affut de la moindre tentative d’attaque, d’où qu’elle vienne.

« Pourquoi dis-tu que ma compassion me mènera au même sort qu’eux ? Qu’est-ce que ça peut bien avoir là dedans, hein ? Il a quelque chose contre les gens qui viennent en aide aux autres ? C’est son critère principal de chasse ? »

La chasse, un mot qu’elle se surprend à utiliser. Peut être voit-elle plus clair que le bout de son nez.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Salvatore
avatar
Messages : 270
A Mystic Falls depuis le : 26/02/2012
Age : 25
MessageSujet: Re: Un repas de minuit ? Sam 17 Nov - 0:06

Il semblerai que cette Ashley morde rapidement à l’hameçon, qu’elle était naïve cette petite, dommage … Sa allait surement la conduire à sa perte, cependant elle avait fait une petite remarque bourré de sous-entendu et pour endormir tout les soupçon de cette jeune femme Jack allait devoir user de tout son art. Même si le vampire ne la fixait pas il la sentait commencer à paniquer, il la sentait reculer, chercher du regard ce fameux démon qui à tué ces personnes, tout ceci amusait beaucoup le cousin Salvatore.

La nuit était des plus noir, ce n’était pas la pleine lune, le brouillard commençait à tomber dans cette foret qui devenait de minutes en minutes de plus en plus sordide, les odeurs de cadavres bruler commençait à empester le coin, le feux brulait toujours, il ne restait maintenant que quelques morceaux de cadavre encore non-calciné. Le temps s’arrêtait, la tension était à son comble, Ashley était en état d’alerte cela était facile à voir pour Jack, il avait compris depuis bien longtemps comment les gens réagissait dans la peur et la crainte de mourir. C’est amusant, Jack avait toujours admirer la façon dont les animaux mourrait, lorsqu’une bête sais qu’il va mourir il ne lutte pas, il accepte purement et simplement sa fin mais chez les humains c’est différents, ils veulent toujours plus, ils ne se contentent jamais de ce qu’ils ont eux et de ce qu’ils ont .. Toujours plus, ils leurs faut toujours plus … Lorsqu’ils sont en danger de morts il essayent tous de survivre, leurs coter bestial refait surface mais face à un prédateurs comme Jack c’est peine perdu ….

Jack Salvatore se leva pour la première fois depuis l’arrivé d’Ashley, il ne la regardait toujours pas, il se contentait de regarder encore et toujours ce feux qui brulait les corps des campeurs, il repris la paroles d’une voix basse et effrayante.

- Je … Je suis maudits tu sais … Ashley … Les gens autour de moi meurt, c’est comme ça il suffit de l’accepter pour que sa face moins mal mais de toute façon plus rien n’a d’importance pour toi ! Cette homme aime me voir souffrir et il sais que la plus grande souffrance qu’une personne éprouve c’est la solitude ! Cela fait des années que je me force d’errer seul mais à force d’être seul on finit par perdre sa tête … Ne plus avoir le contrôle de sa raison devenir totalement fous …

Jack se mit à rire puis il s’avança lentement vers Ashley en la fixant droit dans les yeux, le vampire jouait le jeux du fous solitaire à la perfection, il était très effrayant, il ce demandait ce que pouvait ressentir Ashley à cette instant.

- Tu à un grand cœur Ashley, cela ne fait aucun doute, tu à du courage, des convictions, un libre arbitre et tu vois … tout ce qui fait de toi un être vivant libre … Il déteste ça, il rêvent d’un monde ou il peut imposer ses pensé au autres, il rêve d’être le maitre du monde … Je divague .. Je … J’en peut plus Ashley .. Je suis épuisé de me cacher au yeux de tous, je suis épuisé de fuir la civilisation … Il me torture depuis trop longtemps … Mais


Soudain il s’arrêta brusquement, il resta planter là devant Ashley puis il lui tourna le dos pour admirer le feux, il se mit à rire pour reprendre la parole

- Mais pourtant Ashley … Ce monstre … J’adore ce qu’il fait, il à donner un sens à ma vie, il ma rendu plus fort, il ma enlever ma part d’humanité … Il ma libérer ! Je ne pleure plus, je ne suis plus triste, je n’ai plus peur de la mort, je n’ai plus peur de rien ! …. Ta fin est proche .. Pardonne moi Ashley ….

Très angoissant c’est le moins que l’on puisse dire ! Cette situation est vraiment très particulière, Jack tenait vraiment bien son rôle d’esprit perdu fous et fanatique. Ce jeux l’amusait beaucoup mais … Pour combien de temps ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un repas de minuit ?

Revenir en haut Aller en bas

Un repas de minuit ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampire Diaries RPG :: ۩ Welcome to Mystic Falls ۩ :: LES BOIS :: ۩ FORET-